Ils sont en tête de la liste VIP...

... et ils sont bien déterminés à ne pas se laisser voler la vedette !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Serena McDowell

Aller en bas 
AuteurMessage
Serena McDowell
I am an innocent doll I never make evil
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 28
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Serena McDowell   Dim 11 Mar - 16:30

I/ Identité de votre perso
Nom : McDowell
Prénom : Serena, Olivia, Juliette
Date et lieu de naissance : Née le 23 juillet 1986 à Andros Island, une petite île dans les Caraïbes
Âge : Serena est désormais âgée de 21 ans
Votre groupe :
Elle appartient aux Models. Attention "models" n'est pas à le prendre dans le sens où c'est une petite fille sage bien rangée, non Serena fait partie « de-quelque-chose », belles, raffinées, cultivées et surtout… très riches ! Un tantinet garces, aussi. C’est pourquoi on ne peut s’empêcher de les détester et les adorer à la fois…
Leurs familles sont plus ou moins connues de tous et de toutes. Bien élevées et toujours polies, les Models sont destinées à jouer les bonnes épouses de milliardaires et les femmes au foyer. Mais sous leurs airs de parfaites petites bourgeoises, ne seraient-elles pas plutôt des Marie-couche-toi-là ?

II/ Informations Générales de votre perso
Description physique :
Lorsque l’on regarde Serena McDowell on peut se rendre compte à quel point son visage est beau. Même angélique. Il suffit d’observer ses traits si fin, la forme de son visage est ovale, sa peau est nette et blanche. Il n’y aucune imperfection ce qui le rend irresistible. Même s’il est un peu typé de par ses origines espagnoles du côté de mère, Serena , qui est caraïbine (^^), a le physique d’un parfait occidental, très certainement dû à son père, un parfait californien.
Tout d’abord lorsqu’on la regarde, on ne peut que constater que Serena est Blonde ! Mais elle n’est pas une « blonde de plus », elle est quelqu’un d’autre. Elle possède une forte personnalité comme dit précédement et en plus de ça, ses cheveux possèdent une couleur unique en leur genre. Avez-vous déjà vu un blond si pure, si brillant et soyeux ? Uniquement ceux de Lena sont ainsi, de par leur nature mais la jeune femme n’hésite pas à se faire trois à quatre fois par semaines de masques pour garder l’éclat de ses cheveux. Elle est tout aussi perfectionniste jusqu’à ses ongles qui sont impeccables tout le temps. Vous ne la verrez jamais avec un petit ongle cassé ou mal vernis.
Elle possède de magnifiques yeux marron/verts qui accentue la part de mystère qu’elle entretient. Son regard exprime de nombreuses choses qui sont difficiles à cerner. Serena est véritablement quelqu’un de mystérieux avec ses airs de rêveurs et de romantique.
Ses sourcils fins accentue tout de même un regard de braise. Il lui donne un air de fille disons... coquine.
Sa bouche est fine, et lorsqu’on l’embrasse on peut sentir un doux parfum naturel. Sa bouche est douce qui révèle de jolies dents blanches.
Son menton achève son visage ce qui lui donne un air encore plus angélique.
Serena est plutôt grande, elle mesure le mètre soixante-quatorze et elle est disons très mince. Elle est sportive, cela affine sa sihouette déjà si parfaite. Elle est toute menue, elle possède une petite ossature Sa pointure est du 38, elle trouve donc beaucoup de chaussures ce qui lui facilite la tâche, pas comme d’autres qui font du 35, ce qui est complètement ridicule et qui n’est pas facile à trouver ! (hiii ^^)
Serena s’habille très chiquement. Elle associe toujours un habit avec un accessoire, ou un coup de rouge à lèvres. Elle se parfume constamment et prend parfois avec elle son déodorant.

Description du Caractère :
Cerner le caractère de Serena est difficile à faire. En effet la jeune femme peut se réveler gentille et attentionnéé à la fois avec les gens qu'elle aime mais peut aussi de montrer impitoyable et une véritable tête-brûlée. C’est donc cette facette mystérieuse qui la rend si charmante et dont de nombreux hommes craquent pour elles.

Tout d’abord lorsqu’on la regarde, on a l’impression que Cerner le caractère de Ian Cooper est difficile à faire. En effet le jeune footballeur de 18 ans peut se réveler gentil et attentionné à la fois mais peut aussi de montrer impitoyable et prétentieux. C’est donc cette facette mystérieuse qui le rend si charmant et dont de nombreuses filles craquent pour lui.

Tout d’abord lorsqu’on le regarde, on a l’impression que Serena est adorable, généreuse en amitié et en amour et est sociable. Elle a le contact facile, elle va vers les gens et est toujours souriante. Il suffit d’un regard vers elle et votre journée est dite parfaite. Non pas parce qu’on l’a vu mais parce que son sourire si craquant ne peut que redonner le moral.
En plus de cela, elle est femme plutôt blagueuse toujours prête à faire rire. Elle aime voir les gens autour de lui se sentir bien et elle sait mettre de l’ambiance quand il faut. Elle a un grand sens de l’humour et c’est une qualité que l’on apprécie chez elle .
Parallélement à ça, elle est dotée d’un grand sens de compréhension. Elle ne juge pas aux premières apparences et préfère apprendre à connaître les gens. Elle est à l’écoute de ceux qui veulent bien se confier à lui et n’est pas insistant. Si quelque chose vous morfond, vous pouvez lui en parler mais si vous ne voulez pas, Elle acceptera votre décision.
Maligne et attentionnée, Serena est aussi généreuse comme dit précédemment. Pour ses amis, elle ne compte pas et encore moins quand c’est pour son petit ami. Elle rêve secrètement du grand Amour et espérait avoir trouvé la bonne personne… Elle est rêveuse mais aussi cachotière. Car qui dit mystérieux, dit cachotier. Même si les gens peuvent facilement se confier à elle, elle ne le fait pas aussi facilement. Serena a besoin d’être en confiance mais lorsqu’elle sort avec quelqu’un, c’est qu’elle lui fait entièrement confiance. Ainsi elle peut se dévoiler ce qui est pour elle, la clé d’un couple réussi.
Elle est quelqu’un de romantique, elle aime faire plaisir aux gens et est une adepte des promenades en amoureux sur la plage ou des dîners aux chandelles. C’est également une grande rêveuse qui la rend plus enfantine même si c’est quelqu’un de réfléchi.

Mais si l’on creuse cette carapace, on peut voir qu'lle n’est pas un « doux agneau ». Non comme tout le monde mademoiselle possède des défauts. Elle est un peu jalouse, mais pas trop. Elle aime bien que son petit ami n’ai d’yeux que pour elle mais elle ccepte –bon plutôt difficilement c’est vrai- que son copain sorte sans elle. Ce n’est pas un manque de confiance mais c’est juste qu’elle est consciente qu’ils sont jeunes et que donc les infidélités sont nombreuses. Elle ne veut pas non plus retomber dans le panneau avec uncertain Timothé qui sortait souvent sans elle. Mais comme l’on dit, l’amour rend aveugle alors elle pensait qu'il ne faisait rien de mal. Elle avait confiance en lui mais il l’a trahi et lorsqu’elle a découvert qu'il la trompait, elle a préféré rompre même si elle éprouvait toujours des sentiments pour lui. Mais pour ellece fut une dure épreuve à laquelle elle ne veut plus être confrontée.
Lorsqu’elle n’aime pas une personne, elle fait tout pour que celle-ci le sache.
Serena est quelqu’un de très rancunier, elle n’oublie pas les petites crasses que l’on peut lui faire et peut les ressortir dix ans après. On peut dire qu’il a une certaine mémoire d’éléphant, oui, mais utilisée à bon escient.
Même si Serena a été dit comme quelqu’un de réfléchi, elle peut parfois agir sur un coup de tête et se montrer très spontanné. Elle est aussi têtue, une véritable tête-brûlée.

De façon plus générale, Serena est quelqu’un amusant et sarcastique. Il lui arrive de juger les gens la première fois qu’elle les voit et de provoquer les personnes qu’elle n’aime pas.
Un point a toutefois été oublié. Il n'est pas sans rappelé que la belle adore charmer les hommes. C'est une véritable séductrice qui est prête à tout une fois qu'elle veut un homme.

Etudes suivies :
Passionnée depuis toujours par l'art, Serena réussit haut la main son bac il faut le dire puis elle intégra sans difficulté une école d'art réputé à L.A. Vous avez dit la classe ? Parfaitement !

Histoire :
McDowell ce nom vous dit-il sans doute quelque chose ? Mais bien sûr, réfléchissez un peu ! McDowell (inventation intense^^), une célèbre marque de stylos à encre. Vous savez, ces McDowellqui vous mettez en rogne car ils utilisaient une différente marque de cartouches et que lors d’un contrôle, vous avez malencontreusement oublier d’en prendre une de recharge… Et puis, attentin, il ne fallait pas parler, aucun droit de poser une question pour avoir un stylo… McDowell, ça vous dit maintenant, le stylo qui vous a fait râter votre contrôle de mathématiques que vous saviez jusqu’au bout des doigts. Un C- pour avoir écrit au crayon de papier alors que vous méritiez largement un A+ !
Et bien, c’est à cause de ce monsieur : Mr Alexius William McDowell, deuxième du nom. Lui, c’est l’arrière-arrière-arrière grand père de Serena McDowell, vous savez la petite fille modèle, modèle vous avez dit ? Honte à vous, Serena est bien tout autre chose... mmh.
Enfin bon, de toute façon Mr Alexius William McDowell, deuxième du nom, il est décédé depuis longtemps. Et son arrière-arrière petit fils (le père de Serena McDowell donc… vous suivez) s’appelle Henri Louis McDowell, natif de Londres. Avec de tels prénoms, on peut penser qu’il était franco-anglais, et bien oui sa mère était française. Durant toute son enfance, Henri Louis McDowelln’a cessé de voyager entre Londres et Paris. Quoi de mieux que ces deux merveilleuses capitales. L’une pour se ballader sur la Tamise et l’autre pour flâner sur la plus belle avenue du monde : les Champs Elysées.
Mais Henri Louis McDowell voulait voir autre chose que ça. L’Amérique l’intéressait davantage. Il en avait tellement entendu qu’il voulait découvrir par lui-même. Voir ces « peaux rouges » comme on disait, les réserves dans lesquelles ils avaient été mis et découvrir l’or ! Mais ses parents n’étaient pas de cet avis-là. Ils voulaient que leur fils termine ses études pour devenir un brillant ingénieur. Mais Henri Louis McDowell n’en avait que faire ! La seule chose qu’il voulait c’était les Etats-Unis.
Alors que tous les petits garçons ne désiraient qu’une chose : leur petit playmobile, Henri Louis McDowell rêvait d’un autre monde. Il refaisait le monde à sa façon puis il grandit. Il obtenu son Bac en France dans une école prestigieuse et là ce fut le déclic ! Un poste était à pourboire à New York. L’occasion était rêvé, ses parents n’avaient plus leur mot à dire, il était majeur et avait obtenu le Bac ! Il ne se fit donc pas prié pour partir aux Etats-Unis et décrocha le rôle, motivé comme jamais !
Et c’est là que l’histoire commença… Un conte de fée on dirait… Certes oui, la suite n’en est pas moins mais comme on dit si souvent… tout a une fin… Serait-ce alors le début d’une histoire tragique ?..
Nouveau résident américain, Louis Henri McDowell ne lésimait pas sur les moyens. Il travaillait sans relâche jusqu’au jour où il rencontra sa muse. Elisabeth Catheline Madeleine Poésy.
Poésy, oui comme la chaîne française d’hôtels très réputée.
C’était à une soirée charitative, un verre de champagne dans une main, un morceau de caviar dans l’autre qu’ils firent connaissance. Tout d’abord on présenta Elisabeth Catheline Madeleine Poésy comme une jeune femme ambitieuse et dévouée. Puis Henri Louis McDowell comme un homme doué et courageux. Plus tard, ils apprendront l’un de l’autre dans un coin des toilettes de cette même soirée qu’ils étaient arrogant et vaniteux pour l’un et capricieuse et possessive pour l’autre.

La belle histoire débuta. Après cette rencontre, un tour aux toilettes et quelques mois suivant, le couple décida de s’installer ensemble dans un bel appartement situé dans le quartier chic de l’Upper East Side à New York. Quelques semaines après, on apprit qu’ils avaient décidé de se fiancer et que le mariage aurait lieu l’année prochaine. Mais quelle ne fut pas la surprise lorsque Elisabeth Catheline Madeleine McDowell annonça un heureux événement : la naissance d’un ou une héritière. Le couple était aux anges, et comment ne pouvait-il pas l’être ? Un mariage, un bébé, que vouloir de plus ? Et bien…
Un mois suivant l’arrivée d’un bébé, le père de Henri Louis McDowell fit une mauvaise chute ce qui entraîna son décès. La famille était en deuil et le futur père était très affecté. Il devenait de plus en plus insociale. Il était de mauvaise humeur toute la journée, il s’enfermait dans son cabinet sans cesse ou alors le soir, il se couchait directement sans même manger. Elisabeth Poésy s’inquiétait fortement mais lorsqu’elle lui demandait comment ça allait, il ne lui répondait même pas… Ni d’un regard il ne pouvait la rassurer…
Les jours, les semaines, les mois passèrent ainsi. Elizabeth était très triste, cela se répercutant sur sa santé et celle du bébé. Finalement, au bout de neuf mois, elle mit au monde deux adorables jumeaux, François Charles McDowell et Serena Juliette McDowell, mais où ? Et bien sur l'île d'Andros dans les Caraïbes. Vous connaissez la pub "Andros Andros ça c'est fort de fruit" ? Et bien oui oui c'est le même nom, Andros ! Alors pourquoi avoir été là-bas pour donner naissance à des enfants ? Et bien tout simplement parce que le jeune couple avait décidé de prendre des vacances, donc dans les Caraïbes et n'avait pas prévu l'arrivée iminente des enfants, et au départ un seul bambin était prévu, il faut le rappeler !
Cela remit le sourire aux lèvres à Henri Louis McDowell mais pas à Elisabeth Poésy. Après son accouchement, elle était très faible et il lui fallait beaucoup de repos.
Les jeunes parents décidèrent ainsi de quitter New York pour s’installer sur la côte Ouest, à Los Angeles. La plage, le soleil, la tranquilité, tout cela semblait tellement idyllique pour cette jeune famille.
Mais le destin frappa… Elisabeth ne se rétablissait pas… Cette jeune femme qui avait auparavant tout le temps le sourire, qui aidait les autres, qui redonnait de l’espoir à chacun, était faible. Le médecin annonça que son corps ne pouvait pas lutter et que seul un miracle pouvait la sauver.
Alors Henri Louis McDowell priait. Tous les soirs. Il se prenait pour le seul responsable de tout cela… S’il n’avait pas été capable de surmonter son chagrin, Elisabeth ne serait pas ainsi. Ils auraient été heureux l’un avec l’autre, et avec leur petite fille qui grandissait de jours en jours. Mais les jumeaux éprouvaient de terribles manques. Ceux de ne pas avoir une mère à leurs côtés, ni d’un père trop occupé à rester au chevet de sa mère… Les enfants étaient plutôt tristes, on les confia à une nourrice, Maria, qui était adorable comme tout avec eux. Cela réussit à leur redonner le sourire puis enfin, un jour croyant que tous ses espoirs ne se réaliseront jamais, Henri Louis McDowell cessa de rester au chevet de sa femme et retrouva sa fille. Ils partagèrent d’excellents moments ensemble et le moment fatidique arriva. Elisabeth Catheline Madeleine Poésy-McDowelln’était plus. Son dernier souffle survint un vendredi 28 avril, à 17h. Et les jumeaux n’étaient âgés que de quatre ans. Autant dire qu’ils n’auront pas connu leur mère. Et pour Henri Louis ce fut une très grande peine, leur mariage n’avait même pas été célébré.


Dernière édition par le Mar 20 Mar - 21:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fashion-world.highforum.net
Serena McDowell
I am an innocent doll I never make evil
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 28
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Serena McDowell   Mar 20 Mar - 21:07

Serena ne se rendit pas vraiment compte que sa mère était décédée. En effet, Maria l’avait élevé et elle voyait son père de temps à autre mais ce dernier avait mis les choses au clair. Maria n’était pas sa mère et Serena ne voulait pas l’admettre. Elle voulait une maman comme toutes les autres petites filles de son école. Ce fut ainsi jusqu’au jour où Henri Louis rencontra une femme et bien avant que les choses deviennent sérieuses entre eux deux, Serena se mit en tête d’avoir une nouvelle maman en la présence de Marguerith Solène William. Elle l’appelait sans cesse Maman et ce n’était pas à en déplaire la femme. Quant à Henri Louis, il trouvait que les choses étaient précipitées mais il aimait Marguerith alors si elle plaisait à sa fille… il était prêt à tenter cette nouvelle expérience. Mais il eut d’abord une discussion avec sa fille, aimait-elle vraiment Marguerith ou était-ce simplement pour faire comme les autres petites filles, avoir une maman ? Serena n’était âgée que de sept ans lorsqu’il lui posa cette question. Elle répondit honnêtement qu’elle aimait Marguerith comme une maman « pour de vrai ».
Un an plus tard, ils se marièrent et fondèrent une heureuse famille. Tout allait pour le mieux.

Peu à peu Henri Louis trouvait un équilibre pour sa petite fille qu’il chérissait tant, c’était son petit cadeau du ciel et il retrouvait en elle la femme qu’il n’a jamais cessé d’aimer.
Serena grandit et elle ressemblait de plus en plus à sa mère.
À neuf ans ans , l’adorable petite fille aux boucles châtains et au visage d’ange faisait craquer tout le monde. Serena était toujours souriante, elle était très sociale et avait beaucoup d’amis. Elle adorait rigoler, elle mangeait du chocolat et s’en mettait plein la bouche. Elle grandissait dans la bonne humeur, la joie et le goût des bonnes choses. Bien que ses parents ne soient pas dans le besoin, elle n’était pas une enfant gâtée. Elle avait ce qu’elle voulait mais elle ne devait pas faire de caprice. Elle était éduquée aux valeurs morales et que cela tienne, son père et sa belle-mère ne changeraient pas.
À dix ans, Elisabeth Angelica McDowell arriva dans la famille. Elisabeth pour le prénom de la mère de Serena et de François que Henri Louis n’oublierait jamais. Et Angelica, pour la mère de Marguerith décédée l’année précédente.
Au fil des années, les deux filles devinrent très proches malgré les dix ans qui les séparaient, elles étaient demi-sœurs mais se considéraient comme des sœurs. Et puis, de toutes façons ça ne changeait pas grand chose !
Serena s’occupait tout le temps de sa petite sœur, elle la couvrait de bisous et adorait jouer à la maman. Enfin une poupée grandeur nature !
À quinze ans, elle eut son premier baiser et elle ne put s’empêcher de le crier sur tous les toits ! Bien sûr son père et Marguerith furent au courant. Elle était entrée au collège et avait retrouvé tous ses amis.
Maintenant, Elisabeth Angelica à six ans et elle ressemble à sa mère. Elle est brune, aux yeux verts, le contraire de sa sœur ! Elles ont le même caractère, Serena est toujours très protectrice avec elle et elle adore lui acheter une glace pour la manger au bord de la mer, les pieds dans le sable chaud ou dans l’eau pour se détendre.
Serena a eut des petits amis, dont deux véritablement sérieux. Son « premier amour » fut Joshua Christensen lors de vacances aux Barbades il y a un an pendant trois semaines puis son second fut Esteban Cortez un espagnol habitant LA. Ils vécurent une belle histoire d’amour pendant un an, ils se voyaient tout le temps –ils étaient dans le même lycée- c’est ce qui eut raison de leur amour. Mais lorsqu'Esteban apprit qu'il devait retourner en Espagne, leur couple décida donc de faire une pause. Ce fut une vraie déchirure pour le jeune couple qui s'aimait réellement mais ils avaient conscience que la distance ne serait pas facile à vivre s'ils restaient ensemble.
Serena est désormais à l'université. Elle connaît Lucas Taylor (Hayden Christensen) depuis l’enfance et avec le temps, elle s’est rendue compte qu’il lui plaisait de plus en plus… L’amitié est-elle un cap à passer ?
Néanmoins, depuis peu, la belle a fait la rencontre de Jude Townsend (Kevin Flamme) qui a renversé son café sur son sublissiiime top Chanel. Et pourtant, la belle lui a rapidement pardonné quand il lui a offert un café. Le contact est passé très facilement et dès lors, Candice est un peu perdue quant à ses sentiments…
Kelsey Wallace (Maggie Grace) était placée à côté d’elle lors d’un défilé Armani. Elles ont sympathisé pendant la pause, mais toutes deux fréquentent des gens différents, c’est pourquoi elles ne se parlent pas vraiment à l’université.)

III/ Autres
Ses goûts :
Serena est une fille qui aime la mode. Elle adore faire le boutiques, avoir de nouveaux habits sur elle qu'elle exibe comme il lui convient. Son parfum préféré esrt celui de Givenchy « Irresistible » et elle dévore les romans d'Agatha Christie. Elle adore faire la fête, se retrouver avec ses ami(e)s et profiter de la vie comme elle vient. C’est une mordue de sport, et tout particulièrement de la gymnastique qu’elle a pratiqué lors de son activité scolaire au lycée, les Pom Pom Girls. Ses styles de musiques sont le R&B, le zouk et un peu de rock. Il lui arrive d’écouter de la musique orientale pour bouger du « popotin » comme elle dit. Elle passe beaucoup de temps avec son portable, elle envoie beaucoup d’SMS car elle aime rester en contact avec les gens qu’elle aim. D’ailleurs, elle dépasse assez souvent son forfait mais sa mère lui fait don car la note n’est pas si salée que ça. Son pêché-mignon est les M&M’s depuis qu’elle est tout petite. Elle a un gout prononcé pour les brownies mais cela se résume simplement à en manger parfois, contrairement aux M&M’s qu’elle a toujours dans son sac. Elle affectionne les chats, adorent le sien qu’elle a baptisé Noisette, ainsi que les chevaux, surtout les grands et blancs.
En revanche, Serena déteste le bruit du four l’insupporte lorsqu’il beep sans arrêt et elle ne peut pas voir les hérissons, ne lui demandait pas pourquoi, elle ne saurait pas vous l’expliquer mais c’est un fait. Tout comme les cerfs depuis qu’elle a vu le film « The Ring » avec Naomi Watts. Elle aime bien les films d’horreur mais ne supporte pas le sang. Elle fermera tout de suite les yeux si elle trouve une scène trop.. dégoûtante. Elle adore les vacances rien que pour le fait de se lever à n’importe quelle heure et de ne pas se dépêcher pour partir en cours.

Particularités :
Une rumeur circule comme quoi Serena tiendrait un journal intime... Encore une enfant cette Serena ? Elle se déplace constamment avec ses lunettes de soleil Gucci et n'hésite pas à emporter son déodorant avec elle.
Elle a un frère jumeau, François, tous deux s'entendent à merveille.

Avatar de votre perso : Elyse Taylor <3333
Multicompte : Razz
Présence sur le forum : EveryDay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fashion-world.highforum.net
Serena McDowell
I am an innocent doll I never make evil
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 28
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Serena McDowell   Mar 20 Mar - 21:08

Validée of course !



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fashion-world.highforum.net
Jake Smith
Be Famous...or Die Trying
avatar

Nombre de messages : 391
HeArt : + La Vie Est Une Pute ... Et C'est Elle Qui Me Baise ! +
Votre morale : Shuck Me, Suck Me, eat me raw
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: Re: Serena McDowell   Ven 30 Mar - 22:52

mdr tu t'es déchirée la Chou ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://american-beauty.frbb.net/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Serena McDowell   

Revenir en haut Aller en bas
 
Serena McDowell
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ils sont en tête de la liste VIP... :: ..:: The Beginning ::.. :: Présentations :: Fiches Validées-
Sauter vers: