Ils sont en tête de la liste VIP...

... et ils sont bien déterminés à ne pas se laisser voler la vedette !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Rachel Watson

Aller en bas 
AuteurMessage
Rachel Watson
Loveable Admin Venomous Tangue
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 28
HeArt : Myself et puis c'est tout
Votre morale : «Nous n'avons besoin de morale que faute d'amour »
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Rachel Watson   Sam 10 Mar - 3:59

I/ Identité du Personnage

Nom : WATSON
Prénom : Rachel
Date et lieu de naissance: La jeune Rachel est née un certain vendredi 13 mai 1989 à Los Angeles, état de Californie aux Etats-Unis
Âge : Elle est donc âgée de 18 ans
Votre groupe: Rachel fait partie des Golden Girls, groupe qui est constitué des filles les plus sexy, les plus enviées et les plus populaires de la Californie. De plus, elles sont respectées et adulées. Ces jeunes filles sont prêtes à tout, ce sont vraies langues de vipères. Leurs familles, qui habitent ici depuis de nombreuses années, ont toutes réussi. Ces filles n'hésitent donc pas à faire chauffer leur carte de crédit, ou celle de papa.


II/ Informations Générales du Personnage

Description du Physique : Rachel possède un très beau physique. De la tête aux pieds, on ne peut qu'admirer sa plastique parfaite, 100% naturelle.
Tout d'abord lorsque l'on pose son regard sur elle, la première constatation que l'on fait est qu'elle est blonde. Parfois chatain, parfois blonde, Rachel ne fait pas de mèches de couleur. Ses cheveux sont d'origines, elle les a hérité de sa mère, et pour qu'ils restent brillants et doux, la jeune fille n'hésite pas à leur faire des masques. Elle les pouponne, elle adore les coiffer et essayer diverses coiffure... La plupart du temps, Rachel laisse sa chevelure lisse et soyeuse, mais elle aime bien les boucler ce qui est en continuité de son visage plutôt ovale. Ils font ainsi le tour de son mention et lui donne un air angélique.
Le visage de Rachel est parfait. Il n'y a aucune imperfection, sa peau est douce. Elle fait de nombreux masques pour la peau, va dans les institut de beauté et de relaxatation. Elle possède un bon teint bronzé. Même si de nature elle a la peau blanche, typique d'une californienne, Rachel n'éhsite pas à se faire des UV. Certes, elle triche mais il est vrai que cela lui permet de ne pas faire de naturisme sur la plage et ainsi elle n'a pas de marque de bronzage laides. Le front de Rachel est plutôt large et long, il est dessiné de très fins sourcils qu'elle épile régulièrement au dessus de ses yeux magnifiques. Ils sont entre le bleu et le gris, irrésistibles. Ils expriment tout ce que Rachel ne dit pas. Ils sont pétillants, pleins de vie, et lorsqu'elle s'applique du crayon noir cela lui donne un regard de braise qu'elle adore. Elle joue avec cet aspect-là que lui offre le maquillage. On peut également constater que Rachel n'a jamais de cernes sur le visage, en effet c'est dû à de bonnes nuits de sommeil pleines. Et lorsqu'elle fait la fête, elle récupère très bien son temps de repos et utilise un crayon anti-cerne. Ainsi elle n'a jamais mauvaise mine. Pratique.
Le visage de Rachel est marqué par deux adorables pommettes qu'elle a gardé de son enfance. Celles-ci sont d'autant plus visibles lorsqu'elle sourit. Cela lui donne un air enfantin qui s'associe bien avec son air angélique.
Rachel possède un joli nez, fin et discret. Elle a également une jolie bouche, normale. Celle-ci n'est ni trop grosse ni trop petite. Ses lèvres sont constamment parfumées de framboise, le parfum préféré de Rachel en gloss, qu'elle applique systématiquement lorsqu'elle sort. Que ce soit pour une simple ballade ou pour une soirée. Pour terminer son visage, le menton de Rachel est très mignon. Il termine en beauté ses traits fins et, légèrement avancé, il lui donne un petit air mutin, très apprécié.
Lorsque l'on ne cesse de la regarder, on peut voir que Rachel est plutôt grande. Elle entre dans la moyenne, elle mesure le mètre soixante-douze. Mais elle paraît parfois plus grande car elle aime beaucoup mettre des talons, aiguilles ou compensés n'importe. Rachel est très mince, on l'a soupçonne d'avoir été durant un temps anorexique. Oui elle l'a été mais peu de gens sont au courant bien qu'une rumeur folle est courue. Elle a véritablement la peau sur les os, mais elle ne fait pas non plus squelettique. Elle mange bien, c'est équilibré et il est maintenant difficile de dire qu'elle a un problème avec la nourriture. Or elle ne reprend pas les kilos perdus à cause de sa maladie.
Les pieds de Rachel sont normaux, elle chausse du 38, taille euro. C'est la taille moyenne, elle trouve donc facilement chaussure à son pied.
Concernant la mode justement, Rachel est ce que l'on peut appeler une Fashion Victim. Elle est en effet fashion, elle adore la mode aime faire les boutiques pour se trouver LE truc en vogue mais elle n'est pas une victime. Rachel est quelqu'un que la mode suit. Elle ne se contente pas se suivre une mode, de mettre un pantalon comme ça et de le jeter ensuite car il est démodé. Non. Rachel trouve un pantalon comme ça et ensuite il devient à la mode. Elle change donc par la suite pour trouver une autre forme de pantalons. Elle est, on peut le dire, en avance par rapport à la mode.
Rachel aime beaucoup mettre un jean slim noir avec un haut plutôt ballant. Dans la journée elle ne se prend pas la tête pour savoir ce qu'elle va mettre, bien qu'elle passe des heures dans la salle de bain et dans sa chambre, devant ses immenses penderies tellement elle a de choses qui lui plaisent. Ses marques préférées sont pour les hauts Zadig & Voltaire, Comptoir des Cotonniers pour les gilets, Le Temps des Cerises, Armani et Pepe Jeans pour les bas et Minelli et Prada pour les chaussures. our les soirées, Rachel aime bien être "bien habillée". Elle raffole des robes Dolce & Gabbana, des accessoires Chanel et des sacs Vuitton et Burberry.
Enfin lorsqu'on regarde Rachel plus précisément on peut remarquer que sa démarche est assurée. Elle n'aime pas traîner des pieds, avoir le dos courbé... Non, elle se tient droite, la tête haute et les épaules basses.

Description du Caractère : Qui a dit que toutes les filles à papa étaient des anges ? Certes elles sont bien élevées, elles ont toutes une cuillère en or dans la bouche dès la naissance, jolies et savent profiter de la carte Gold de papa multi-miliardaire. En plus de ça, ces filles sont respectées et admirées par tous. La classe vous avez dit ? Mais outre les apparences, ce n'est pas sans oublier que les anges peuvent parfois -et même souvent- se transformer en vilain petit diable.
Lorsqu'elle était petite, Rachel était naturelle, pleine d'esprit, irréfléchie et immâture. Elle agissait très souvent sur un coup de tête. Elle ne se prenait pas la tête pour des broutilles, elle avait beaucoup d'humour et n'était pas capricieuse. Et même si elle a toujours vécu dans le luxe, elle était plutôt simple. Elle n'était pas prétentieuse et égoïste. On pouvait dire qu'elle "croquait la vie à pleines dents". Le seul hic était que Rachel était très têtue.
En grandissant à LA, le comportement de Rachel changea. Ce fut véritablement au collège -privé bien sûr-, qu'elle devint arrogante et vaniteuse. Elle avait toujours les mêmes ami(e)s mais tous, qui venaient bien sûr de très bonnes familles, nse mirent à "copier" le caractère dur de leurs parents. Les enfants innocents n'étaient plus, ils étaient désormais les adolescents dépensiers de cette société de consommation et n'hésitaient pas à donner la carte de crédit de papa à tout bout de champs. Les garçons commencèrent à s'intéresser au golf et aux yachts de luxe, et les filles aux fringues de luxe -haute couture s'il vous plaît- et aux voyages - de luxe. Puis au lycée, ces jeunes pleins de prétention essayèrent l'alcool, la cigarette et autres substances illicites. Vous pouvez bien vous douter que le caractère a suivi ces goûts de luxe. Arrogance, prétention, vanité, narcissité, égoïsme, caprices, hypocrisie et jugements les caractérisent.
Rachel fait donc partie de ce changement. Ce que les apparences sont trompeuses n'est-ce pas. Son petit air angélique et malin cache une Rachel diabolique, méchante.
À première vue Rachel est très sociable, responsable et généreuse. Elle semble avoir le contact facile et quand elle aime, elle ne compte pas. Elle aime beaucoup faire plaisir, et elle en profite vu le nombre de zéro sur son compte bancaire. C'est une personne attachante, elle est gentille et a toujours le sourire aux lèvres. Ses yeux témoignent facilement de son bonheur. Dynamique, elle n’hésite pas à se porter volontaire pour aider les autres ou pour sauver la situation. C’est une jeune fille pleine de vie qui ne se prend pas la tête pour des broutilles. Elle est plutôt posée, elle affiche souvent un air calme, elle réfléchit quand il le faut mais elle ne se prend pas au sérieux. Elle aime que les choses soient claires et sa franchise lui joue parfois de drôles de tours. Elle déborde d’énergie, elle a toujours envie de faire quelque chose et elle propose toujours une activité. Elle est sensible, elle n’a pas les nerfs à fleurs de peau mais les choses de la vie la touche mais elle ne le montre que très souvent, elle ne veut pas passer pour une de ses filles « chochottes » qu’elle n’est pas. Elle est appréciée de beaucoup de personne, on dit d’elle qu’elle est simple mais qu’elle se forge dans le temps son caractère bien propre à elle. Elle ne ressemble pas à ces filles stéréo-typées qui se ressemblent toutes. Elle agit avec les gens autour d’elle avec tact, et en plus de cela, Rachel aime rire. Elle est toujours à l’affût de nouvelles croustillantes qui savent faire rire et elle sait utiliser le bon ton pour cela. Elle peut ainsi paraître folle aux premiers abords lorque l’on ne la connaît pas mais ce petit côté taquin fait de son caractère un aspect à part entière.

Tout ceci n’est qu’une sorte de revers à ce que Rachel est. Bien qu’elle se montre sous ses plus beaux airs et ses bonnes manières, très peu la connaissent différente et pourtant… Lorsqu’on la cherche, elle sait répondre. Même, elle n’hésite pas et cela ne la dérange pas… elle adore. Même si l’on peut penser qu’elle déteste les prises de becs, Rachel sera la première à faire une remarque désobligente ce qui provoque parfois des tensions. Mais il faut bien savoir que si Rachel dévoile cette facette de son caractère c’est qu’elle déteste –voire hait- la personne en question. Même si elle a le contact facile comme dit précédemment, Rachel juge les personnes avant même de les connaître. Elle se donne toujours une petite idée sur chacun et même si elle les juge détestable, elle viendra les voir comme si de rien… simplement pour se faire plaisir.
Une grande part de prétention se cache en Rachel. En effet, elle est donc sociable et souriante, toujours à aider les autres mais en vérité, elle est froide. Hautaine, elle n’hésite pas à snober les personnes qu’elle ne supporte pas, telles les brunes par exemple. De plus, Rachel est narcissique, elle pourrait passer des heures à se regarder et elle n’en serait même pas lasser… Une vraie prétentieuse n'est-ce pas ? Elle est très commère, elle n'hésite pas à lancer les pires rumeurs sur les personnes qu'elle ne peut pas voir, même en peinture. Une vraie langue de p***.

Mesquine et manipulatrice, elle peut facilement vous rendre la vie impossible.


Etudes Suivies par le Personnage: Rachel a toujours apprécié le droit. Faire respecter la loi a toujours été son truc. Après un parcours plutôt houleux au collège puis au lycée, la jeune fille a réussi à se reprendre en main et est entrée à Princeton, avec comme option le droit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fashion-world.highforum.net
Rachel Watson
Loveable Admin Venomous Tangue
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 28
HeArt : Myself et puis c'est tout
Votre morale : «Nous n'avons besoin de morale que faute d'amour »
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Rachel Watson   Dim 11 Mar - 14:32

Histoire:Toutes les belles histoires font penser à des contes de fées que personne ne croit... Elles sont tellement belles, tellement irréelles que l'on en oublie que cela peut être possible. Par exemple, prenez l'histoire de la jeune femme qu’est devenue Rachel Watson. Qui aurait pu croire qu'un jour, cet adorable bout-de-chou deviendrait ce qu’elle est devenue, une jeune fille épanouie ?

Et le commencement n'est pas tout rose...
Après deux divorces, la jeune et insouciante Raphaëlle Domanci n'espérait plus tant des hommes. Déçue, cette jeune italienne alors âgée de vingt-quatre ans avait connu deux grands bonheurs qui devinrent très vite d'horribles malheurs. Il y a eu Lincoln Petersen, un honorable avocat anglais, qu'elle avait rencontré puis épousé deux mois ensuite à Las Vegas. C'était plus sur un coup de tête après une bonne soirée qu'un acte réfléchi. Mais à l'époque, Raphaëlle Domanci, qui allait sur ses vingt printemps, s'amusait avant tout. Les conséquences, elle s'en fichait complètement. Ce qui l'intéressait : faire la fête. Uniquement cela.
Depuis toute petite, Raphaëlle Domanci faisait ce qu'elle voulait. Enfant capricieuse, ses parents l'a gâtait, se pliant à ses quatre volontés. Sa famille avait quitté Rome alors qu’elle était seulement âgée de quatre ans, et elle avait passé son enfance et son adolescence dans le quartier bourgeois français du XVIème arrondissement, côtoyant les plus riches de ce monde. Et puis, sur un coup de tête -et quel n'en fut pas le nombre- elle s'enfuit vivre aux Etats-Unis. Disons que ce n'était pas une fuite mais plutôt une très grosse envie passagère de s'éloigner du gratin parisien et des bonnes manières où les sourires hypocrites sont vos seuls maîtres d'ordre.
Raphaëlle Domanci arriva aux Etats-Unis quinze ans après et rencontra Julian Honney, un brillant américain qui lui fit découvrir le pays. Ce fut en ces temps que la jeune fille de dix-neuf ans prit réellement conscience de la vie et des plaisirs qu'elle lui offrait. Puis, elle fit la connaissance de ce cher Lincoln Petersen, l'avocat anglais. Ils se marièrent mais lorsque les parents de Raphaëlle, Mr et Mme Domanci apprirent cette union, ils se rendirent compte à quel point leur fille n'était plus ce qu'elle était. Irresponsable et immâture, voilà les deux mots définissant Raphaëlle à la perfection. Et un membre de la famille Domanci n'a le droit d'être ainsi. C'est une injure pour la famille et les regards que l'on vous portent en disent long. Autant vous dire qu'il fallait que l'attitude de la fille unique change aussitôt.
C'est alors qu'elle fut envoyée dans une école française, dans le Sud plus précisément vers Nice, réputée pour sa sévérité. Mr et Mme Domanci se réjouissait de son admission car leur fille rentrerait dans le droit chemin mais quel ne fut leur désarroi lorsqu'ils apprirent que Raphaëlle s'était véritablement enfuie avec un dénommé Jamie . Lui suivait des études de médecine, elle tentait de se remettre à ses études de journalisme... Ils se sont rencontrés par des amis en commun et ne se sont dès lors plus quittés. Le couple, qui était partit sur les hauteurs de Monaco, fut vite rattrapée. Ils avaient eu le temps de se marier, et le mariage n'a pas été annulé. Car Raphaëlle Domanci voulait cette union. Elle disait se sentir bien en la compagnie de Jamie et n'hésitait pas à avouer que c'était bien la première fois que cela lui arrivait malgré les nombreuses histoires d'amour qu'elle avait eu. Ses parents ne pouvaient vraiment rien, elle était majeure... C'était elle qui décidait, elle seule. Par la suite, elle prit enfin conscience qu'elle devait faire quelque chose de sa vie. Elle ne pouvait pas rester ainsi, il fallait qu'elle change. Sa vie de femme mariée ne fut pas toute rose... Son jeune mari la délaissait... Ils étaient beaucoup trop jeunes pour surmonter de tels rôles. Mais Raphaëlle perséverait... Elle l'aimait, lui non... Son coup de foudre pour elle était passée, Jamie voulait passer à autre chose. Comme tous jeunes hommes de son âge, il était volage. Raphaëlle tomba des nues lorsqu'elle apprit qu'il voulait divorcer... Elle fut profondément blessée... Elle l'aimait tant mais elle comprit qu'il ne fallait pas qu'elle se donne tant de peine pour un amour qui n'était pas réciproque. Elle accepta finalement le divorce mais garda une souffrance en elle pour toujours.
Raphaëlle retourna sous les jupons de sa mère si l'on peut le dire ainsi. Le réconfort de sa maternelle lui fit beaucoup de bien et c'est alors qu'elle effectuait un voyage avec ses parents sur l’île de Capri en Italie, elle succomba aux charmes du jeune et héritier William Watson, un américain qui était venu à Capri pour des vacances... Celui-ci, fils unique, était l'hériter d'une immense fortune familiale. Son père, sir Pieter Watson, venait d’une famille très bourge de Los Angeles et possédait de nombreuses terres, l'Ecosse et un château allemand n'en étaient qu'une partie.
L'éducation de William Watson fut plutôt simple. Bien que très riches, ses parents ne le gâtaient point. Certes il avait des besoins que ses parents comblaient plus qu'il n'en n'aurait fallu mais le petit garçon n'était pas capricieux. Il était d'ailleurs le contraire de ce qu'on pourrait appeler "une peste". Il était souriant, toujours serviable et gentil. Durant son adolescence, son comportement ne changea guère. Il devint un grand romantique aimant la nature et la chasse. Il passait la majeure partie de son temps à faire la chasse en compagnie de son père et de ses nombreux amis. Bon fils-à-papa, il ne se prenait pas la tête et prenait la vie comme elle venait. À l'âge de dix-huit ans, il décida tout de même de quitter le cocon familial et s'installa à Paris pour suivre des études de droit. Le fait de devenir procureur avait toujours été un grand rêve pour lui et vous vous doutez bien qu'il n'y manqua pas. Romantique et séducteur, William Watson eu des liaisons, sérieuses ou non. Mais lorsqu'il rencontra Raphaëlle Domanci lors d'un déplacement à Capri, il prit conscience du vrai "coup de foudre" et que ses histoires précédentes ne seraient rien comparée à celle-là. Celle qu'il voulait vivre avec cette italienne.
Ce fut plus précisément un 4 mai que leur seconde rencontre marqua un tournant dans la vie de chacun. Tous deux célibataires, tous deux jouaient comme au chat et à la souris. À les voir, vous auriez sans doute sourit. Lorsqu'ils passaient du temps ensemble, ils semblaient heureux, ils oubliaient leurs différents et ne pensaient qu'à eux deux, unis. Leur premier baiser, ils le connu lors d'une réception à l'hôtel Ritz où un des amis des deux familles donnaient pour fêter un nouveau contrat. Ils avaient loué une fabuleuse suite au dernier étage pour quelques heures seulement et l'on vous laisse deviner la suite... Depuis ce soir-là, les deux jeunes gens alors âgés de vingt-six et vingt-quatre ans ne se séparèrent plus. Tout s'enchaîna alors. Raphaëlle Domanci emménagea à Londres dans l'appartement du jeune homme et la famille Watson parlait déjà de fiançailles. Les parents de Raphaëlle Domanci réfutèrent toute idée, il fallait que le jeune couple prenne tout d'abord ses marques. Mais pour les Watson, cela n'avançait pas vite à leur goût... Mr Watson, père de William était mourant et il désirait plus que tout pouvoir répondre présent au mariage de son fils unique et héritier. De plus, il aimait tellement Raphaëlle qu'il ne voyait rien qui ne retenait cette union. Finalement, le couple s'unit pour la vie, dans le meilleur et pour le pire au mois de juin et quelques mois qui suivirent, Raphaëlle annonça l'heureux événement qu'elle attendait. Elle était enceinte de deux mois. L'état de Mr Watson devenait de moins en moins bon... Sa santé se dégradait mais son rêve était réalisé, son fils était marié et il y aurait un descendant. Quelle ne fut pas la surprise d'accueillir sept mois plus tard, à Los Angeles où le couple avait élu domicile depuis 5 mois déjà, deux adorables nourissons répondants aux prénoms de Peter Charles Watson et de Rachel Milène Clarisse Watson. Et puis, s'ensuivit la mort de Mr Watson. Deux événements tellement différents, l'un heureux, l'autre triste... Autant vous dire que les deux jumeaux auront de tristes anniversaires...

Mais ces enfants tellement craquants faisaient le bonheur de tous. Rachel fut, étant bébé, si souriante, elle gazouillait sans cesse. Un vrai bonheur de l'avoir avec elle. Raphaëlle ne la quittait jamais ou lorsqu'elle devait s'absenter, son père s'occupait merveilleusement d'elle ou alors, de temps à autres, une nurse, Marie-Angelica, les épaulait. L'enfance de Rachel Watson fut simple mais tellement belle. Toujours entourée, elle ne devint pas capricieuse, du moins pas autant que sa mère.
William et Raphaëlle étaient désormais entourés de deux adorables enfants, leur vie était parfaite. Ils avaient tous deux un bon travail et leurs enfants étaient vraiment les perles de leur vie.
Peter et Rachel eurent une enfance très heureuse. Tout de suite on remarqua leur caractère très différent. Peter, qui ressemblait beaucoup à son père physiquement, était un petit garçon dissipé. Il aimait beaucoup faire des blagues et il avait besoin de bouger, il ne tenait pas en place. Quant à Rachel, qui avait hérité des beaux yeux verts de son père et de la chevelure blonde de sa mère, elle était un peu plus réservée bien qu’elle adorait rigoler avec son frère. Mais dès que se trouvait un livre non loin d’elle, la petite fille n’arrêtait plus sa lecture. Sa grande passion fut longtemps la lecture même si à quatre ans, elle ne savait pas lire, elle adorait regarder les images. Elle aimait aussi beaucoup écrire, elle racontait des tas d’histoires qu’elle lisait à ses peluches et particulièrement à Mr Pin-pin, son lapin qu’elle garde aujourd’hui encore sur une étagère de sa chambre.

Rachel était une petite fille qui aimait rêver. Elle adorait aller se promener avec sa mère dans un parc et s’allonger près d’elle sur l’herbe bien verte, le soleil face à elle. Elle pouvait aussi rester longtemps au lit le matin se voyant Princesse ou la Belle au Bois Dormant, son conte préféré.
En grandissant, Rachel était toujours une rêveuse mais elle avait mûri. Elle était devenue studieuse et à l’école, elle adorait se plonger dans un livre que de passer ses récréations avec ses copines à jouer à la marelle. Ce n’était pas une enfant rejetée, elle avait beaucoup d’amis mais elle aimait déjà à dix ans séparer ses amis et le travail. Les mercredis après-midi libérés et le samedi, elle se trouvait toujours chez Camille ou Olivia, ou encore Timothée ou Alexandre.
Ses parents étaient très satisfaits d’elle. Ils avaient fondé en elle beaucoup d’espoir. Quant à Peter, toujours aussi intenable, il était dissipé en classe mais obtenait de bonnes appréciations sans forcer le travail. Il était donc un élève avec des facilités et ses parents s’en réjouissaient mais ils avaient peur qu’un jour, tout ceci ne s’écroule et qu’il n’arrive plus à suivre le cursus scolaire.


Les enfants passa la majeure partie de sa vie à Los Angeles. Rachel vécut son adolescence comme un mouvement de liberté. Ses parents la laissaient faire ce qu'elle voulait, bien qu'elle ai toujours eu des couvres-feu et autres consignes qu'elle respectait comme toutes filles parfaitements bien éduquées.
Le collège arriva pour Rachel. Elle était devenue une élève de onze ans sage et appréciée pour sa simplicité. C’était une enfant souriante qui faisait plus de blagues qu’avant mais elle ne mettait pas non plus son travail de côté. Elle s’était promis de mettre un point d’honneur à ses devoirs avant toutes choses. Ses professeurs la félicitaient et l’encourageaient à poursuivre dans cette si bonne voix.
Les mois passèrent et Rachel passa en seconde année. Elle adorait aller à l’école pour apprendre, surtout l’histoire, matière qui la passionnait bien plus que les mathématiques et la physique-chimie. Mais aussi pour retrouver tous ses amis et manger de bons pains au chocolat L’année de son entrée au lycée, Rachel devint grande sœur. Peter et elle n’étaient plus des jumeaux « unique », non Elisabeth Angelica Watson était née. Une adorable petite fille qui ressemblait davantage à son père.
Au fil des années, les deux filles devinrent très proches malgré les dix ans qui les séparaient, elles étaient demi-sœurs mais se considéraient comme des sœurs. Et puis, de toutes façons ça ne changeait pas grand chose !
Rachel s’occupait tout le temps de sa petite sœur, elle la couvrait de bisous et faisait la babby-sitter.
Ce fut au collège qu’elle rencontra Colleen Miller, elles étaient très amies avant que Colleen ne parte…
À quinze ans, Rachel eut son premier baiser et elle ne put s’empêcher de le crier sur tous les toits ! Bien sûr ses parents furent au courant. Elle a eu des petits amis, dont deux véritablement sérieux. Son « premier amour » fut Joshua Christensen lors de vacances aux Barbades il y a un an pendant trois semaines puis son second fut Manuel Piastre, un italien habitant LA. Ils vécurent une belle histoire d’amour pendant un an, ils se voyaient tout le temps –ils étaient dans le même lycée- c’est ce qui eut raison de leur amour. Au moins de juin lorsque Manuel apprit qu’il devait repartir avec sa famille en Italie pour un an minimum, le couple décida de faire une pause.
Rachel et Giselle Merteuil sont devenues inséparables depuis qu’elles se sont rencontrées à une garden-party minable, il y a quatre ans, et qui s’est terminée en beuverie sur la plage… Et dire que c’est l’alcool qui les a rapprochées… Apparemment, ça n’a pas seulement marché qu’avec Giselle car la jolie Rachel avait elle aussi pris une cuite et n’a rien trouvé de mieux à faire que de batifoler toute la nuit avec Liam O’Connell, dont elle est raide dingue amoureuse… Le seul hic : elle croit l’avoir fait avec un autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fashion-world.highforum.net
Rachel Watson
Loveable Admin Venomous Tangue
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 28
HeArt : Myself et puis c'est tout
Votre morale : «Nous n'avons besoin de morale que faute d'amour »
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Rachel Watson   Dim 11 Mar - 14:32

III/ Autres

Ses goûts:Ce que Rachel aime dans la vie, à part le plus important qui vient d’être dit, il ne faut pas oublier Hugh Grant, et tous ses films bien sûr, « Coup de foudre à Notting Hill », « Love Actually » et j’en passe… Elle le trouve so sexy, so… british quoi ! Elle aime aller voir des films, des comédies romantiques surtout, pour se retrouver dans le noir… si vous saviez ce qui se passe dans le noir… aah tellement de choses…
Rachel aime passer son temps dans les magazins, à s’acheter de nouveaux habits, de nouveaux vernis – bien qu’elle en possède déjà un assez grand nombre – et autres accessoires qu’aurait besoin toutes filles à la pointe de la mode. Car Rachel n’est pas une « banale » fille. Elle peut prétendre avoir du goût vestimentaire. Elle sait associer une couleur avec une autre, faire des mélanges sans tomber dans le ridicule… Elle est très admirée pour cela d’ailleurs.
Rachel a un –très gros- penchant pour le chocolat… Chocolat blanc, chocolat noir, chocolat au lait, tout y passe. Mais on se demande en la regardant où passe tout ce sucre ingurgité ! Et bien figuez-vous que Rachel peut se permettre de manger –de se goinfrer plutôt – sans prendre un gramme. Sa sucrerie préférée est la sucette, elle adore les chupachups plus particulièrement. Elle adore les M&M's aussi M&M’s depuis qu’elle est tout petite. Elle a un gout prononcé pour les brownies mais cela se résume simplement à en manger parfois, contrairement aux M&M’s qu’elle a toujours dans son sac. Ses plats préférés sont les lasagnes et les crêpes. Les crêpes au chocolat, au sucre, au miel… elle adore ça ! Dès qu’elle se trouve près d’une crêperie, elle n’hésite pas à s’arrêter pour s’en acheter une.
Elle affectionne les chats, adorent le sien qu’elle a baptisé Noisette, ainsi que les chevaux, surtout les grands et blancs.
La jeune fille aime sortir, elle adore se préparer pour aller dans les clubs ou les bars et passer de très bons moments en compagnie de ses ami(e)s. Elle est toujours volontaire pour se genre de sorties mais elle refusera si vous l’emmenez dans des karaokés. Elle déteste chanter même si certains lui disent qu’elle possède une jolie voix. Mais jolie voix ou pas, elle ne veut rien savoir, mais elle ne chantera pas !
Lorsqu’elle se trouve dans un club, elle aime bien danser sur de la musique techno mais lorsqu’elle est en voiture ou dans sa chambre, elle écoute un peu de tout. Passant du rock au tango, mais elle ne supporte pas le rap. Elle trouve que ce n’est pas de la musique pour la simple et bonne raison que les « pseudo-chanteurs » se contentent de parler sur des sons saccadés.
Sa couleur préférée est le mauve, à égalité avec le parme. Ses fleurs préférées resteront toujours des roses rouges et côté objet, elle adore les montres telles que Gucci, Guess, Chopard..., elle en possède d'ailleurs un certain nombre. Le livre qu'elle dévore actuellement est celui d'Harlan Coben "Ne le dis à personne" et le film qu'elle pourrait se repasser en boucle est Coup de foudre à Notting Hill avec le sexy Hugh Grant ou encore Vrigin Suicides de Sofia Coppola. Sa saison préférée est l'été pour pouvoir mettre des jupes et des robes, rachel en raffole !
Son parfum préféré est celui de Chanel "Chance" et elle dévore les romans d'Agatha Christie. C’est une mordue de sport, et tout particulièrement de la gymnastique qu’elle a pratiqué lors de son activité scolaire au lycée, les Pom Pom Girls. Elle passe beaucoup de temps avec son portable, elle envoie beaucoup d’SMS car elle aime rester en contact avec les gens qu’elle aim.

Ce que Rachel déteste sont les gens qui essayent de faire « bien », ceux qui tentent de se créer un style, qui prétendent y être arrivé et qui en fait, son carrément à côté de la plaque. La classe, on l’a… ou pas ! Si on l’a – comme Rachel par exemple -, on peut l’exploiter comme bon nous semble, tous mélanges que l’on fait nous va à ravir mais lorsqu’on l’a pas, vaut mieux ne rien tenter… sinon ça fait poubelle…
Rachel en a marre des « pétasses », ces filles qui font tout pour se faire remarquer avec les strings qui dépassent, le chewing-gum dans la bouche qu’elle mâche très… discrètement ! et la contre-façon genre « Oh regarde mon Louis Vuitton ! » bah oui vive les lettres à l’envers de LV… Pa-thé-tique !
Rachel n’aime pas le caramel, et surtout le fromage au caramel qu’un jour une amie lui a fait goûter. Elle en a même rêvé la nuit suivante et a fini par vomir à 5h du mat’ !
La chose que la jeune fille déteste le plus au monde est sans doute les araignées. Qu’elles soient petites ou grosses, noires ou « transparentes », tout l’effraye. Rachel ne supporte pas ses insectes et dès qu’elle en voit une, elle disparaît aussitôt. Il lui arrive même d’avoir des crises d’angoisse à cause de cela.
Ce n’est pas sans oublier les vers qui la font vomir dès qu’elle voit un. Ces petits insects immondes ne servent à rien, alors pourquoi existent-ils ?! C’est comme les pigeons, Rachel ne les supporte pas et dieu merci il n’y en a pas trop à LA ! Pas comme à Paris où elle va souvent ! Aussi, Rachel déteste le bruit du four qui l’insupporte lorsqu’il "beep" sans arrêt et elle ne peut pas voir les hérissons, ne lui demandait pas pourquoi, elle ne saurait pas vous l’expliquer mais c’est un fait. Tout comme les cerfs depuis qu’elle a vu le film « The Ring » avec Naomi Watts. Elle aime bien les films d’horreur mais ne supporte pas le sang. Elle fermera tout de suite les yeux si elle trouve une scène trop.. dégoûtante. Elle adore les vacances rien que pour le fait de se lever à n’importe quelle heure et de ne pas se dépêcher pour partir en cours.

Particularités: Depuis qu'elle est entrée au lycée, Rachel a prit la mauvaise habitude de fumer, mais elle tire uniquement sur les cigarettes. Les autres substances ne sont pas son truc, bien qu'elle ai déjà essayé à plusieurs reprises. A la fin du lycée Rachel est devenue anorexique, elle gardé de lourdes sequelles au niveau de son corps.

Avatar : Mischa Barton

Multicompte : Néant

Présence sur le Forum : 4/7 avec la rentrée ^^ clown

-Oulà désolée de la longueur, j'ai dû faire trois messages... Laughing -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fashion-world.highforum.net
Rachel Watson
Loveable Admin Venomous Tangue
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 28
HeArt : Myself et puis c'est tout
Votre morale : «Nous n'avons besoin de morale que faute d'amour »
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Rachel Watson   Dim 11 Mar - 14:58

Xx Auto-Validation xX Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fashion-world.highforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rachel Watson   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rachel Watson
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Que se passe t il ? #Rachel Menken
» Elémentaire mon cher Watson !
» Cherche serpe
» [CR DE TOURS 2011] 26 et 27 NOVEMBRE TOURNOI DE LA MAIN - PREINSCRIPTIONS
» [En Cours] L'été est presque fini, sortons les fresques d'automne !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ils sont en tête de la liste VIP... :: ..:: The Beginning ::.. :: Présentations :: Fiches Validées-
Sauter vers: